1toitpournous.com » Diagnostic » Quel diagnostic immobilier : diagnostics à faire ?

Quel diagnostic immobilier : diagnostics à faire ?

Avant de procéder à la vente d’un bien immobilier, il y a un nombre de diagnostics obligatoires à faire. Il s’agit de documents établis par des professionnels qui vont réaliser des analyses techniques d’un logement. Dans cet article, on va vous présenter la liste de ces diagnostics et la description de chacun.

Quels sont les diagnostics obligatoires à faire sur un logement avant de le vendre ?

Pour pouvoir vendre un logement, voici les 10 diagnostics techniques obligatoires à faire :

  • Le diagnostic loi Carrez : il permet de déterminer avec précision la superficie d’un logement en dehors des balcons, terrasses, caves, garages…
  • Le diagnostic de performance énergétique DPE: il permet de déterminer les besoins énergétiques d’un logement. Cette analyse se fait sur les différents matériaux du logement et de ses systèmes : de chauffage, production d’eau chaude, isolation… pour déterminer le nombre de kWh d’énergie primaire que consomme le logement par m2 par an.
  • Le diagnostic amiante : la présence d’amiante doit être diagnostiquée dans tous les logements construits avant le 1er janvier 1949.
  • le diagnostic plomb : il est également appliqué sur les logements construits avant le 1er janvier 1949, pour détecter la présence du plomb dans la peinture appliquée dans l’immeuble. Si le seuil réglementaire est franchi, la durée de validité ne doit pas dépasser un an sinon il peut durer une vie.
  • Le diagnostic d’état des risques naturels : permet d’informer l’acquéreur du logement des risques naturels, sismiques, technologiques ou cycloniques encourus sur la zone habitée. Ce diagnostic n’est valable que six mois.
  • Le diagnostic gaz : si l’installation de gaz naturel dans le logement date de plus de 15 ans, alors un diagnostic gaz qui prouve que l’équipement est conforme, est obligatoire. Ce diagnostic est valable durant trois ans.
  • Le diagnostic électrique : il est également appliqué comme pour l’électricité. Si votre installation d’électricité date de plus de 15 ans, un diagnostic prouvant la conformité de l’équipement est obligatoire. Il est également valable durant trois ans seulement.
  • le diagnostic assainissement non collectif : il est devenu obligatoire depuis 2011. Il permet de s’assurer que l’installation de collecte des eaux usées est conforme.
  • l’information sur les mérules.

En plus de ces diagnostics, il existe d’autres diagnostics facultatifs comme le diagnostic internet et mobile, qui permet de déterminer la performance de la connexion sur la zone habitée.

Comment choisir les diagnostiqueurs ?

Dû à la demande croissante à ces diagnostics, beaucoup d’entreprises se sont investies dans ce domaine et exigent des prix de plus en plus élevés. La qualité et la fiabilité et même le prix de ces diagnostiques varient selon les diagnostiqueurs, donc veillez à bien vous renseigner avant de vous décider sur une entreprise.

Les diagnostics sont-ils gratuits ?

Vous avez déjà prévu des dépenses pour les travaux, mais la facture sera encore plus salée, car les diagnostics ne sont pas gratuits. Ils sont même assez onéreux puisque plusieurs documents sont demandés comme nous avons pu le voir que ce soit pour une vente ou une location. Vous pouvez donc demander à un professionnel de chiffrer l’ensemble de la prestation, mais il faudra prévoir un budget assez conséquent. Vous savez désormais quels sont les diagnostics obligatoires pour vendre une maison, mais vous avez besoin de connaître les montants.

  • Le prix n’est pas universel, il dépend de la configuration de votre logement. Il sera donc plus élevé pour une maison avec 5 pièces par rapport à un studio. Nous vous transmettons les prix moyens pour les petits logements.
  • 80 euros sont à prévoir pour le diagnostic de performance énergétique.
  • 90 euros sont nécessaires pour le diagnostic du plomb.
  • Jusqu’à 40 euros sont proposés pour le document lié aux risques naturels et technologiques.
  • Il faut prévoir 100 euros pour le gaz et une somme équivalente pour l’électricité.
  • 70 euros au minimum seront demandés pour le diagnostic des termites.
  • Pour identifier la présence de l’amiante, un professionnel demandera 80 euros.
  • L’assainissement et la loi Carrez sont facturées respectivement 80 et 70 euros.

Avec cette check-list, vous savez désormais que ces diagnostics immobiliers obligatoires pour la location sont assez onéreux. C’est donc un budget que vous devez prévoir dès votre volonté de louer ou vendre votre bien immobilier, car sinon vous serez surpris par le montant de la facture qui peut atteindre 1000 euros en fonction de votre bâtisse.

Laisser un commentaire